La fraise

Télécharger fichier

Téléchargement

Fragaria versa (fragans = odorant, vesce = comestible)

Le fraisier est originaire à la fois d’Asie, d’Europe et d’Amérique. Il a toujours existé à l’état sauvage puisque nous savons qu’au temps de la préhistoire les hommes cueillaient des fraises des bois. Les Romains leur attribuaient des vertus thérapeutiques.
Par contre,  la culture du fraisier remonte au Moyen Âge.
La fraise que nous cultivons aujourd’hui, Fragaria Ananassae, provient d’un croisement de plantes importées des Amériques par le capitaine Amédée-François Frézier au XVIIIème siècle.

La fraise n’est pas un fruit mais une drupe (le réceptacle hypertrophié de la fleur après fécondation). Les fruits nommés akènes, sont les petits grains disposés sur cette partie charnue. Par sa richesse en eau, elle est rafraîchissante.

Et qu’en est-il de sa valeur nutritionnelle?
Une portion usuelle (150g) de fraises apporte 57 kcalories. Si l’on rapporte cette valeur à 100g d’aliment – comme il est d’usage de le faire – on relève que ce fruit est le moins calorique parmi tous les fruits frais.
De plus, la fraise est riche en vitamine C (la portion apporte 80 mg, soit 2/3 des apports nutritionnels conseillés/jour) et en vitamine B9 (ou acide folique). A ce propos, les fraises sont souvent l’objet d' »envies » de la part des femmes enceintes. Or, l’acide folique a un rôle essentiel chez la femme enceinte, les conséquences d’une carence en acide folique pouvant être dramatiques : anomalies du développement des tissus maternels (placenta, circulation sanguine), anomalies de développement du fœtus (spina bifida, anencéphalie), retard de croissance du fœtus, augmentation du risque de prématurité, faibles réserves en folates chez le nourrisson. Les recommandations ont d’ailleurs été réévaluées à la hausse depuis 2016, chez l’homme mais surtout chez la femmme en période périconceptionnelle (huit semaines avant et huit semaines après la conception), et durant les 3 premiers mois de la grossesse.
Elle est intéressante aussi pour son apport en fibres.

La fraise a inspiré quelques expressions courantes :

  • Aller aux fraises : faire l’amour en cachette ou se promener en musardant.
  • Sucrer les fraises : manifester des signes de vieillesse, trembloter.
  • Être aux fraises : être à côté du sujet, être déconnecté de la réalité.
  • Ramener sa fraise : mettre son grain de sel, intervenir souvent de manière injustifiée.

Recettes 

Mozzarella aux fraises sauce au miel

– 400g de fromage de mozzarella
– 200g de fraises
– 3cs de miel
– 6cs d’huile d’olive
– 1cs de vinaigre balsamique
– 3cs de vinaigre de cidre
– 1/2cs de sauce soja
– Sel, poivre
– 1 bouquet de coriandre fraîche

• Couper le fromage et les fraises en lamelles.
• Disposer le fromage au fond d’un plat et couvrir de fraises.
• Chauffer au bain-marie le miel, ajouter l’huile, les vinaigres, la sauce soja, le sel et le poivre.
• Fouetter énergiquement le mélange puis le verser sur le fromage et les fraises.
• Parsemer le tout de coriandre grossièrement hachée, et déguster…!

Verrine de sabayon aux fraises

– 500g de fraises
– 2 meringues
– du basilic frais
Sabayon :
– 5 jaunes d’oeuf
– 100 g de sucre
– 20cl de vin blanc sec
– Jus d’un demi citron

• Laver, équeuter et couper les fraises en fines tranches.
• Dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeuf et le sucre jusqu’à obtention d’une préparation mousseuse.
• Mettre le mélange dans un bain-marie déjà chaud, puis verser le vin blanc et le jus de citron et fouetter jusqu’à ce que la préparation épaississe (3 à 5 min), ôter du feu.
• Remplir des verrines par couches: fraises, miettes de meringues, sabayon
• Mettre au frais 2 heures, décorer avec du basilic au moment de servir.

Confit de fraises à la menthe

– 1kg de fraises
– 200g de feuilles de menthe fraîche
– 600g de sucre
– Jus d’un citron

• Laver et équeuter les fraises
• Laver les feuilles de menthe
• Mettre le tout dans une casserole, avec le jus de citron et le sucre
• Faire cuire à feu vif. Quand la préparation bout, réduire le feu et laisser mijoter durant environ 2 heures.
• Mettre le confit en bocal, fermer et poser le pot à l’envers
• Laisser refroidir.