Les feuilles de vigne

Télécharger fichier

téléchargement

Présentation de la biodynamie

L’agriculture biodynamique est la recherche de l’équilibre : il est importante que les cultures soit en harmonie avec leurs environnements. La biodynamie considère l’agriculture comme un élément d’un système dans lequel tous les éléments sont interdépendants les uns des autres. La plante cultivée ne dépend pas uniquement du sol dans lequel elle croît, du climat environnant, de l’Homme qui la cultive, mais d’un environnement plus global.
Le mode de production tient compte du rythme propre de chaque plante et permet d’en relever les arôme et la saveur des vignes.

Le vignoble d’Yvrone

L’exploitation familiale dirigée par Anne Müller se trouve dans le vignoble d’Yvorne et y ajoute la spécificité de biodynamie. Les feuilles de vigne qui y sont cueillies utilisent l’exploitation biodynamique. Celle-ci n’applique que des engrais et des pesticides confectionnés sur place à base de plantes.

Les viticultures

La viticulture raisonnée

L’objectif est de limiter les interventions en choisissant le bon moment les molécules utilisées et en réduisant leurs doses. Le viticulteur ne doit donc plus utiliser systématiquement des traitements préventif. Il doit tenir compte de la potentialité de la maladie ou de l’atteinte d’un seuil d’infestation minimal pour les insectes. Il peut utiliser tous les produits autorisés sur le marché.

La viticulture biodynamique

En plus des notions liées à la viticultures biologique, l’idée est de dynamiser la vigne en l’aidant à résister par elle-même aux agressions extérieures (maladies, insectes et produits toxiques) à l’aide de produits naturels utilisés à des doses homéopathiques (l’ortie, la prêle). Un meilleur résultat est obtenu en choisissant les bonnes dates du calendrier pour chaque opération (taille, épandage, rognage…).

La viticulture biologique

Aucune molécule chimique de synthèse ne peut être utilisée. L’objectif est de favoriser un équilibre entre les différentes maladies et les différents insectes présents dans le vignoble à l’aide de minéraux.