L’Épeautre

Télécharger fichier

Description

L’épeautre, souvent qualifié de « caviar des céréales », a un goût de noix et s’accorde très bien avec les vins rouges.

Le pain d’épeautre était consommé conjointement par les époux dans le rite de la cumfarreatio, forme la plus solennelle du mariage dans la Rome antique.

Histoire

L’épeautre est une variété de blé originaire d’Asie centrale. On retrouve des écrits qui parlent d’elle datant jusqu’à moins 9000 ans avant Jésus-Christ, ainsi que quelques évocations dans la Bible.

C’était la base alimentaire des peuples d’origine latine et l’épeautre était jadis cultivé intensivement en Europe, puis sa popularité a baissé avec l’arrivée d’autres cultures telles que le froment, le maïs et le riz.  

Aujourd’hui cultivé principalement dans le Sud de l’Europe, l’épeautre refait surface grâce à ses qualités diététiques et a sa place dans le commerce de l’agriculture biologique. Le grain d’épeautre adhère fortement à son enveloppe extérieure (grain vêtu), ce qui le distingue des autres variétés de blé.

Conservation

Les grains entiers et la farine d’épeautre se conservent comme le riz dans un endroit frais et sec. Placée au réfrigérateur, la farine conservera encore mieux sa fraîcheur.

L’épeautre est une céréale réputée pour ses qualités nutritionnelles et diététiques. Elle contient les huit acides aminés essentiels au corps humain et contient davantage de lipides et certains minéraux (cuivre, fer, zinc, magnésium, phosphore) que le grain de blé.

Utilisation

Cette céréale se trouve sous multiples formes : semoule, flocons, farine, corn flakes, levain, etc. 
Ainsi, on la déguste de nombreuses manières : dans des soupes et des potages, froide dans des salades, telles que celles de riz ou de pâtes, ou encore dans le riz aux cèpes et le risotto. L’épeautre reste légèrement croquant même bien cuit.

Associé à des légumes, l’épeautre accompagne viandes et poissons. Avec sa farine, on confectionne des biscuits, des pâtes à gâteau croustillantes et du pain.

Pour la cuisson – si l’on ne choisit pas un grain précuit – il est nécessaire de faire tremper les grains une nuit entière dans un saladier, avant une cuisson de 25 à 30 minutes dans de l’eau bouillante salée. On peut aussi le faire dans un bouillon ou à la vapeur.

Description

L’épeautre, souvent qualifié de « caviar des céréales », a un goût de noix et s’accorde très bien avec les vins rouges.

Le pain d’épeautre était consommé conjointement par les époux dans le rite de la cumfarreatio, forme la plus solennelle du mariage dans la Rome antique.

Histoire

L’épeautre est une variété de blé originaire d’Asie centrale. On retrouve des écrits qui parlent d’elle datant jusqu’à moins 9000 ans avant Jésus-Christ, ainsi que quelques évocations dans la Bible.

C’était la base alimentaire des peuples d’origine latine et l’épeautre était jadis cultivé intensivement en Europe, puis sa popularité a baissé avec l’arrivée d’autres cultures telles que le froment, le maïs et le riz.  

Aujourd’hui cultivé principalement dans le Sud de l’Europe, l’épeautre refait surface grâce à ses qualités diététiques et a sa place dans le commerce de l’agriculture biologique. Le grain d’épeautre adhère fortement à son enveloppe extérieure (grain vêtu), ce qui le distingue des autres variétés de blé.

Conservation

Les grains entiers et la farine d’épeautre se conservent comme le riz dans un endroit frais et sec. Placée au réfrigérateur, la farine conservera encore mieux sa fraîcheur.

L’épeautre est une céréale réputée pour ses qualités nutritionnelles et diététiques. Elle contient les huit acides aminés essentiels au corps humain et contient davantage de lipides et certains minéraux (cuivre, fer, zinc, magnésium, phosphore) que le grain de blé.

Utilisation

Cette céréale se trouve sous multiples formes : semoule, flocons, farine, corn flakes, levain, etc. 
Ainsi, on la déguste de nombreuses manières : dans des soupes et des potages, froide dans des salades, telles que celles de riz ou de pâtes, ou encore dans le riz aux cèpes et le risotto. L’épeautre reste légèrement croquant même bien cuit.

Associé à des légumes, l’épeautre accompagne viandes et poissons. Avec sa farine, on confectionne des biscuits, des pâtes à gâteau croustillantes et du pain.

Pour la cuisson – si l’on ne choisit pas un grain précuit – il est nécessaire de faire tremper les grains une nuit entière dans un saladier, avant une cuisson de 25 à 30 minutes dans de l’eau bouillante salée. On peut aussi le faire dans un bouillon ou à la vapeur.

Description

L’épeautre, souvent qualifié de « caviar des céréales », a un goût de noix et s’accorde très bien avec les vins rouges.

Le pain d’épeautre était consommé conjointement par les époux dans le rite de la cumfarreatio, forme la plus solennelle du mariage dans la Rome antique.

Histoire

L’épeautre est une variété de blé originaire d’Asie centrale. On retrouve des écrits qui parlent d’elle datant jusqu’à moins 9000 ans avant Jésus-Christ, ainsi que quelques évocations dans la Bible.

C’était la base alimentaire des peuples d’origine latine et l’épeautre était jadis cultivé intensivement en Europe, puis sa popularité a baissé avec l’arrivée d’autres cultures telles que le froment, le maïs et le riz.  

Aujourd’hui cultivé principalement dans le Sud de l’Europe, l’épeautre refait surface grâce à ses qualités diététiques et a sa place dans le commerce de l’agriculture biologique. Le grain d’épeautre adhère fortement à son enveloppe extérieure (grain vêtu), ce qui le distingue des autres variétés de blé.

Conservation

Les grains entiers et la farine d’épeautre se conservent comme le riz dans un endroit frais et sec. Placée au réfrigérateur, la farine conservera encore mieux sa fraîcheur.

L’épeautre est une céréale réputée pour ses qualités nutritionnelles et diététiques. Elle contient les huit acides aminés essentiels au corps humain et contient davantage de lipides et certains minéraux (cuivre, fer, zinc, magnésium, phosphore) que le grain de blé.

Utilisation

Cette céréale se trouve sous multiples formes : semoule, flocons, farine, corn flakes, levain, etc. 
Ainsi, on la déguste de nombreuses manières : dans des soupes et des potages, froide dans des salades, telles que celles de riz ou de pâtes, ou encore dans le riz aux cèpes et le risotto. L’épeautre reste légèrement croquant même bien cuit.

Associé à des légumes, l’épeautre accompagne viandes et poissons. Avec sa farine, on confectionne des biscuits, des pâtes à gâteau croustillantes et du pain.

Pour la cuisson – si l’on ne choisit pas un grain précuit – il est nécessaire de faire tremper les grains une nuit entière dans un saladier, avant une cuisson de 25 à 30 minutes dans de l’eau bouillante salée. On peut aussi le faire dans un bouillon ou à la vapeur.