La poire

Télécharger fichier

Téléchargement

Pyrus communis
Originaire de l’Asie centrale et de l’Extrême Orient. Ce sont les romains qui amenèrent sa dispersion à travers l’Europe par de nombreux croisements.

« Poire bouillie, sauve la vie » dicton français.

« Garder une poire pour la soif » Épargner pour les jours difficiles.

« Entre la poire et le fromage » Entre deux moments, un instant propice à la conversation libre et détendue. Au Moyen-Âge l’usage était de manger les fruits avant le fromage. La poire ménageait un intermède avant le fromage.

« Couper la poire en deux » Partager les profits et les risques, faire des concessions.

« Se fendre la poire » Rire franchement.

« Se payer la poire de quelqu’un » Se moquer de quelqu’un.

« Être une bonne poire » Être trop naïf, facile à duper, comme une poire trop mûre qui tombe toute seule. Rappelons que les poires doivent être cueillies avant complète maturité par un tour de main à 90°.

Il existe deux sortes de poires, à cuire ou à fermenter et celle de table qui doit être dégustée crue et fondante.

La raisinée, coignarde ou vin cuit est un sirop de moût de poire ou de pomme, le plus souvent utilisé dans la tarte qui porte son nom.

Recette

Confiture poire vanille :

pour environ 12 pots de 110 g

– 2 kg de poires
– 1,6 kg de sucre
– 3 bâtons de vanille

Cuire 45 minutes ou jusqu’à ce que les poires deviennent transparentes

Mettre en pots stérilisés.

Chutney d’hiver

pour environ 18 pots de 110 g

– 1,5 kg de poires
– 1 kg de pommes
– 500 g d’oignons
– 5 gousses d’ail
– 5 dl de vinaigre de cidre
– 500 g de sucre
-Boule à aromates :

  • 4 cm gingembre
  • 3 bâtons de cannelle
  • 5 clous de girofle

Cuire à feu doux durant environ 1 heure 30, tous les ingrédients avec la boule au milieu.
Remuer régulièrement.
Retirer la boule de la préparation.
Mettre en pots.