LA MENTHE

Cette plante vivace fait partie des Lamiacées et s’hybride facilement. Les diverses espèces sont originaires des régions tempérées et subtropicales ; on en compte huit  vraies en Europe, alors que les hybrides se comptent par centaines. Le même constat est fait partout ailleurs dans le monde. Les propriétés aromatiques diffèrent selon les sortes, en particulier par leur teneur en menthol, mais plusieurs sont largement cultivées dans le monde depuis longtemps, le Japon par exemple pratique l’extraction du menthol depuis plus de 2000 ans. La floraison en été et en automne permet deux récoltes.

Dans la mythologie grecque, Minthé est une nymphe aimée d’Hadès, le dieu des enfers. Perséphone, épouse légitime d’Hadès, se venge en tuant la belle. Hadès, rongé par le chagrin, transforme Mintha en plante, d’aspect ordinaire certes, mais à laquelle il attribue un parfum extraordinaire, un parfum de nymphe. Déméter, mère de Perséphone, n’appréciant pas que sa fille soit trompée, rend Mintha stérile, condamnant la plante à se reproduire par ses longues tiges. Le nom grec de Mínthê est devenu mentha en latin, mais l’origine du mot menthe reste un mystère. Toutefois, la théorie le faisant dériver du latin Mens, mentis, signifiant l’esprit, semble confortée par l’utilisation première des parfums à l’époque antique qui était de communiquer avec les esprits. La menthe a toujours eu la réputation de stimuler l’esprit.

Cultivée et utilisée dans le pourtour méditerranéen depuis l’Antiquité, on l’a aussi retrouvée dans les tombeaux égyptiens du XIIIème siècle avant J.C. Les Grecs et Romains de l’Antiquité la servaient en début de repas pour stimuler l’appétit. Au IX ème siècle, Charlemagne impose dans un acte législatif la culture de la menthe dans les jardins de l’empire. Elle devient dès lors l’une des composantes majeures des jardins des monastères.

Utilisations et propriétés

Sur le plan culinaire, la menthe se retrouve sur les tables du monde entier ; utilisée comme condiment pour accompagner les salades ou les nems chez les Orientaux, agrémentant des sauces telle la célèbre sauce à la menthe du gigot des Anglo-Saxons ou encore avec le taboulé dans les pays arabes, ses usages sont nombreux. La présence de menthol dans la plante agit sur les capteurs de froid dans la bouche et donne une impression intense de fraîcheur. C’est la raison pour laquelle les extraits de menthe sont présents dans de nombreux produits : bonbons, chewing-gum ou encore boissons rafraichissantes. A Rome, les femmes la consommaient régulièrement pour retrouver une haleine fraîche, entre autres pour masquer l’odeur du vin qu’elles buvaient en cachette.

Côté santé, la nature a doté cette plante de propriétés à la fois stimulantes pour le système nerveux et antimigraineux. Elle soulage également les problèmes digestifs.

Recettes

Boulgour à la provençale

Rafraîchissant, ce taboulé est un délice à déguster lors des chaudes journées d’été.

Ingrédients (4 personnes)

200 gr de boulghour
1,5 dl de bouillon de volaille
1 poivron vert
1 oignon
1 courgette
1 tomate
1 citron
3 cc huile de pépins de raisins (ou olive)
quelques feuilles de menthe selon vos goûts
sel et poivre

Préparation

  • Cuire le boulghour
  • Une fois cuit, le mouiller à l’aide du bouillon de volaille froid.
  • Bien mélanger et réserver.
  • Couper en petits dés le poivron, la tomate, la courgette et le citron.
  • Emincer l’oignon.
  • Mélanger les légumes avec le boulghour, ajouter les feuilles de menthe ciselées et l’huile.
  • Selon vos goûts, ajouter un deuxième citron.
  • Réserver une heure au frigo.

Mousse de fraises à la menthe

J’adore ce dessert ! Facile à réaliser, son résultat est un délice, la menthe se mariant à merveille avec le goût de la fraise. Si vos fruits ont beaucoup de saveur, il n’est pas nécessaire d’y ajouter du sucre.

Ingrédients

500 gr de fraises
2 dl de lait condensé non sucré
1 citron
30 gr de sucre (facultatif selon les goûts)
12 feuilles de menthe fraîche

Préparation

  • Mettre le lait condensé au congélateur 10 à 15 minutes.
  • Laver les fraises, les équeuter et en réserver 100 gr pour la décoration.
  • Au dernier moment, fouetter la purée de fraises à cette mousse et répartir dans 4 coupes.
  • Décorer avec les fraises restantes et une feuille de menthe.
  • Servir frais.