La carotte

Télécharger fichier

Téléchargement

Télécharger fichier

Téléchargement

Histoire

La forme sauvage de la carotte se rencontre en Europe et en Asie. Elle forme une racine mince, blanchâtre, trop amère et fibreuse pour être mangée. Les Grecs et les Romains lui reconnaissaient une valeur thérapeutique, notamment pour l’acuité visuelle.
La carotte est cultivée pratiquement partout sur la planète, sauf dans les régions tropicales dont le climat ne convient pas à son tempérament placide. Il s’en récolte dans le monde environ 24 millions de tonnes (2006). En Suisse, sa consommation se trouve en seconde position après la tomate.

Variétés

On peut distinguer deux types de carotte : celle de l’Est et celle de l’Ouest.

La carotte de l’Est a été domestiquée au Xe siècle, probablement dans ce qui est l’Afghanistan actuel. Les carottes de l’Est, qui sont encore présentes aujourd’hui, sont souvent violettes ou jaunes.

La carotte de l’Ouest, orange, est apparue à la Renaissance. Elle est le produit d’une intervention humaine : des hollandais, désireux de montrer leur fidélité à la Maison d’Orange, une principauté protestante de France, croisèrent des variétés à chair rouge et à chair blanche et finirent par obtenir une racine d’un bel orange lumineux. Elle ne tardera pas à supplanter toutes les autres, et les sélectionneurs se concentreront exclusivement sur elle pour créer les nombreuses variétés modernes, à racine ronde ou conique, et plus ou moins large et longue selon les usages qu’on veut en faire.

Conservation

Comme tous les légumes de garde, la carotte se conserve dans un sac en plastique perforé, une à deux semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Non lavée, elle se conserve pendant 3 à 6 mois.
Vous n’avez pas besoin d’éplucher les carottes nouvelles. Il vous suffit de les brosser sous l’eau. Dans ce cas, vous conserver les vitamines et minéraux présents dans la peau.
La carotte est très riche en vitamines A,B, C et D et a une teneur importante en sucres (env. 7%) et en carotènes qui sont responsables de la coloration orange de la carotte.

Utilisation

Râpée en salade, servie seule ou avec ses compagnons traditionnels, les raisins et les noix ; à la vapeur ou à l’étuvée ; glacée dans un mélange de bouillon, de sucre ou de miel, et de beurre ; cuite et apprêtée à la romaine : avec une sauce composée de cumin, de sel, d’huile et de vin vieux ; en soupe ou potage ; en purée, seule, ou avec du navet, des pommes de terre ou d’autres légume-racines ; rôtie au four, après avoir été badigeonnée d’huile d’olive et assaisonnée de thym et d’un peu de sauge ; en jus, seule ou en mélange avec d’autres légumes ou fruits et des condiments : 
- trois ou quatre carottes avec quelques feuilles de menthe, l’été;
- deux carottes, une tomate, une branche de céleri, l’automne; 
- deux carottes et une orange pressée, l’hiver ; en sorbet.
Les fanes, également appelées échevis en Suisse romande, peuvent être intégrées à une soupe.

Recettes

Carottes sucrées-salées

Mélanger les jus d’une orange et d’un demi-citron, 2 pincées de cannelles, 1 cc de miel, 3 cs d’huile d’olive, 2 pincées de sel marin. Incorporer à 4 carottes râpées. Servir avec des noix et une pomme en dés.

Crème de carotte à la coriandre fraîche

Ingrédients pour 6 à 7 personnes
– 1kg de carottes
– 1 bouquet de coriandre fraîches
– 1/2 cc de coriandre en poudre
– 2 cs d’huile d’olive
– 500g d’oignon
– 1l d’eau
– 10cl de crème fraîche épaisse
– sel, poivre noir du moulin

Préparation
Peler puis détailler les carottes en rondelles.
Éplucher puis émincer les oignons.
Faire chauffer dans une grande cocottes l’huile d’olive. Dès que l’huile est chaude, y ajouter les oignons émincées, les faire revenir à feux doux pendant 5 minutes, en remuant constamment.
Ajouter les rondelles de carottes ainsi que la coriandre en poudre et l’eau. Saler, puis bien mélanger.
Porter ensuite à ébullition puis laisser mijoter à petit feu pendant 30 minutes.
En fin de cuisson, retirer la cocotte du feu, mixer le potage afin d’obtenir un velouté, puis ajouter la crème et corriger éventuellement l’assaisonnement en ajoutant du sel et du poivre moulu.
Bien mélanger, puis réserver au chaud jusqu’au moment de servir.
hacher finement le bouquet de coriandre fraîche.
Juste avant de servir, ajouter la coriandre hachée au velouté, bien mélanger, puis répartir dans des bols préchauffés.
Servir aussitôt.

Suggestions
Au printemps, utiliser des carottes nouvelles, encore plus savoureuse.
Vous pouvez ajouter un peu de cumin ; cette épice se mari à merveille avec les carottes et également très bien avec la coriandre. Cela donne une petite touche oriental absolument exquise.